Les panneaux de signalisation : comment ça marche ?

Les panneaux de signalisation sont très importants, car il s’agit d’une étape indispensable du code de la route. En effet, ils permettent en même temps, de partager la chaussée avec tout le monde et de comprendre les règles de la circulation. Ils sont classés par catégories et donc, il est impératif de bien les distinguer.

Panneaux de signalisation : les différentes catégories

Il y a pas moins de 600 panneaux de signalisation routière. Ils sont donc classés pour faciliter leur lecture et leur compréhension.

Le code de la route regroupe 24 catégories, mais les plus importantes sont la catégorie A, B, AB, C et D.

    • La catégorie A : elle englobe tous les panneaux de danger ;
    • La catégorie B : celle-ci rassemble les panneaux de prescription (pour prescrire) ou d’interdiction (pour interdire) ;
    • La catégorie AB : définie les panneaux qui ont pour mission d’informer les usagers des dangers. Elle regroupe également tous les panneaux de priorité et d’intersection ;
    • La catégorie C : rassemble tous les panneaux permettant de donner des indications nécessaires à la conduite ;
    • La catégorie D : englobe tous les panneaux de direction.

Il existe 19 autres catégories qui sont plus spécifiques et sont définies par le code de la route, comme :

    • La catégorie G : représentant les panneaux de signalisation des passages à niveau ;
    • La catégorie J : qui rassemble les balises.

Panneaux de signalisation : leurs formes

Toutes les catégories se sont matérialisées sous forme des panneaux, afin d’avoir plus de lisibilité et plus de visibilité.

Pour la catégorie A (panneaux de danger)

Celles-ci ont une forme triangulaire : des panneaux blancs aux contours rouges. Ces derniers indiquent et avertissent les usagers de la présence d’un danger. Dans ce cas, si vous les voyez, vous devez faire très attention.

Pour la catégorie B (panneaux de prescription)

Les panneaux de cette catégorie ont une forme circulaire . Ceux dont le rôle est d’interdire ont souvent une couleur blanche avec un contour rouge. Ceux qui indiquent une obligation sont en blanc et en bleu.

Les panneaux qui indiquent la fin d’interdiction sont colorés en blanc et en noir. De leur côté, ceux qui informent la fin d’obligation sont blancs, bleus et barrés avec une grande ligne rouge.

Il existe d’autres panneaux qui ont une forme rectangulaire (comme les catégories CE et C) et une forme octogonale (notamment le panneau stop et la catégorie AB4).

Panneaux de signalisation : sont-ils importants ?

Comme les panneaux de signalisation sont indispensables, il est donc très important de les connaître. Leur rôle est de faciliter la circulation tout en indiquant les directions que les usagers doivent suivre.

Il s’agit aussi d’une obligation, car les personnes qui ne respectent pas les panneaux de signalisation sont punies par la loi. Les personnes qui souhaitent obtenir un permis de conduire doivent également les comprendre.

Panneaux de signalisation : leur positionnement sur la chaussée

Les panneaux de signalisation sont généralement positionnés sur la chaussée, afin de s’assurer que les messages qu’ils envoient aux usagers sont bien visibles et lisibles. Pour déterminer leur emplacement exact, les gestionnaires de la voirie doivent choisir les éléments de signalisation verticaux à apposer sur la route. Cette démarche est nécessaire pour que les informations puissent être totalement compréhensibles.

Ainsi, ces éléments doivent être placés à une hauteur suffisante. Les gestionnaires de la voirie pourront par la suite commander des panneaux en alu ou en acier galvanisé. Ils peuvent faire appel à l’équipe de Moselle Signalisation, une entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication, la vente et la pose de panneaux de signalisation verticaux. Elle est située dans la Région Grand Est.