Les causes et les mesures à prendre face à un court-circuit

Tous les logements sont constitués de câbles et de fils électriques, un risque d’incident peut donc arriver à tout moment. Une chose qu’il ne faut jamais négliger, car un court-circuit peut provoquer un désastre et les conséquences seront graves. Pour éviter cette situation, il est indispensable de connaître les causes et les mesures à prendre.

Un court-circuit : c’est quoi au juste ?

En général, c’est un contact accidentel ou un mauvais contact entre 2 conducteurs de différente polarité. Le courant circule directement entre ces 2 éléments, et donc ne traverse pas le circuit. Cela provoque une décharge électrique nettement supérieure à la normale et engendre une augmentation de la température des composants.

Un court-circuit peut causer une électrocution létale, un incendie, une dégradation au niveau des équipements.

Il existe 4 sortes de court-circuits :

Le court-circuit auto-extincteur

Celui-ci passe souvent inaperçu et est de courte durée. En général, il ne déclenche pas le disjoncteur, les fusibles ou les autres organes de protection de l’ensemble du système électrique.

Le court-circuit fugitif

Il peut être fugitif si le court-circuit entraîne une coupure de courant de courte durée et qui ne nécessite pas l’intervention d’un électricien professionnel.

Le court-circuit semi-permanent

Si l’interruption du réseau est plus longue, il s’agit donc d’un court-circuit semi-permanent.

Le court-circuit permanent

Un court-circuit est permanent si la coupure est très longue et que l’ intervention d’un spécialiste de l’électricité est nécessaire.

Quoi qu’il en soit, les risques liés à un court-circuit sont toujours importants. En effet, les dégradations peuvent provoquer des incendies et des électrocutions.

Un court-circuit : quelles sont les causes ?

Un court-circuit peut être causé par des appareils électroménagers. Ceux-ci sont souvent branchés à des prises murales. Mais, il peut aussi être provoqué par la détérioration des câbles et des fils électriques du bâtiment.

Le court-circuit peut également être engendré par différentes causes, comme :

Un rongeur ;

Une surtension de manœuvre ou la présence d’un animal ou d’une banche dans le système électrique ;

La foudre : notamment, l’absence de paratonnerre ou de parafoudre ;

Une détérioration de l’isolation des câbles : le système électrique est trop humide, trop vieux ou corrodé ;

Une erreur de câblage.

Que faire lors d’un court-circuit ?

Dans un cas de court-circuit, vous devez prendre des mesures adaptées, comme la mise en place d’un disjoncteur et des fusibles. Vous devez également vous rendre au panneau de contrôle de la maison. Celui-ci est souvent placé au sous-sol. Ouvrez-le, mais évitez de toucher tout ce qui trouve à l’intérieur, pour éviter de vous faire électrocuter.

Identifier le secteur touché par le court-circuit

Vous devez impérativement identifier la zone de la maison qui est touchée par les court-circuits tout en identifiant le disjoncteur qui s’est fermé. Si ce dernier indique « comptoir ilot », vous devez obligatoirement débrancher les appareils électroménagers se trouvant dans ce secteur électrique. Vous devez aussi fermer tous les interrupteurs s’il y a des luminaires dans la même zone.

Remettre le disjoncteur à la position marche

Une fois que vous avez débranché tous les appareils, retournez au panneau électrique et remettez-le en position marche. S’il y a un court-circuit, le disjoncteur s’éteindra immédiatement. Cela vous permettra donc d’identifier l’existence d’un court-circuit.

Que faire si un câble électrique est exposé ?

Dans le cas où un fil ou un câble électrique est exposé, vous devez impérativement couper le courant électrique. Cette démarche ne doit pas être prise à la légère, car une décharge électrique est mortelle.

Si vous n’arrivez pas à identifier la cause du court-circuit, il est recommandé de faire appel à une personne qualifiée, notamment LECCIA FRANCOIS. Il s’agit d’une entreprise d’électricité générale, située à Afa. Elle est spécialisée dans les travaux d’électricité en rénovation ou en neuf.